Une étude de Santé Publique France

Travaux sur un échantillon comportant en particulier 1104 enfants avec prélèvements biologiques et questionnaires parentaux.

Des substances polluantes, bisphénols, phtalates, parabènes, éthers de glycol, retardateurs de flamme, composés perfluorés, sont présents dans l’organisme des enfants à des niveaux d’imprégnation élevés.

L’alimentation, l’utilisation de produits cosmétiques et de soins, l’aération insuffisante du logement paraissent en cause.

Les enfants sont plus particulièrement exposés du fait de leur alimentation et de leurs habitudes de découverte de type « main bouche ».

Sur le site de Santé Publique France sont disponibles les différents rapports concernant:

  • Imprégnation par les bisphénols A, S, F
  • Imprégnation par les esthers de glycol
  • Imprégnation par les parabènes
  • Imprégnation par les composés perfluorés
  • Imprégnation par les phtalates
  • Imprégnation par les retardateurs de flamme
Informations sur le site de Santé Publique France

 


Protéger bébé des perturbateurs endocriniens

Une affiche est disponible sur cette page

@PediatresAfpa