Campagne nationale de sensibilisation sur une maltraitance qui peut être mortelle

le syndrome du bébé secoué est une urgence médicale car en l’absence de diagnostic précoce, le bébé risque d’être à nouveau secoué et ainsi exposé à des lésions cérébrales de plus en plus graves voire à la mort. Il n’est pas nécessaire d’être certain de la maltraitance pour intervenir et alerter: le simple doute suffit.

Communication gouvernementale

Flyer des principaux messages

Télécharger le dossier sur le sujet “bébé secoué” Janvier 2022