Communication au congrès des Sociétés de Pédiatrie qui s’est déroulé à Lille en juin 2022. Article de la revue Le Pédiatre (n°311) consacré aux réseaux sociaux et la santé mentale  des adolescents.

Ligne téléphonique nationale dédiée pour aider, informer et agir en prévention du suicide.

 Le 3114 s’adresse aux personnes en souffrance, à celles qui s’inquiètent pour un proche, à celles qui sont éprouvées par un suicide ainsi qu’aux professionnels de santé. Numéro téléphonique accessible 24h/24 et 7j/7, gratuitement, en France entière.

Le 3114 investit les réseaux sociaux pour faire connaître cettre ressource.

Réseaux sociaux et santé mentale des adolescents

Trolling, sexting, cyberharcèlement, challenges morbides, suicides en ligne, exposition suicidaire… les risques d’atteinte grave à la santé mentale, notamment des jeunes, liés à une utilisation mortifère des réseaux sociaux ne sont plus à démontrer.
En parallèle, ces mêmes réseaux peuvent aussi être des outils de support dans la prévention du suicide via la communauté en ligne, les associations et les soignants.
L’utilisation des réseaux sociaux doit être intégrée aux dispositifs de prévention médicaux basés sur une éthique de l’inquiétude, c’est-à-dire le souci du devenir des patients suicidants au-delà de leur première hospitalisation (90 % des patients quittent l’hôpital moins d’une semaine après leur tentative de suicide).
Le 3114, une plateforme professionnelle nationale de prévention du suicide, multimodale (ligne téléphonique, dispositif de veille, réseaux sociaux), est désormais disponible.

Référence : revue Le Pédiatre n° 311 juillet-septembre 2022


Lisez l”article complet dans la revue Le Pédiatre

@PediatresAfpa