Les éléments essentiels à connaître. La vaccination des adultes, des personnes âgées et des sujets à risque est la priorité. Les adolescents de 12 à 17 ans ont déjà bénéficié de la vaccination depuis l’été 2021.


Un webinar AFPA a eu lieu le 6 janvier 2022 “vaccination covid de l’enfant en pratique”. Télécharger le diaporama


Enfants à risque

Certaines catégories de population ont été définies comme à risque de forme grave. 364 000 enfants environ souffrant au moins d’une comorbidité sont concernés en France

  • obésité
  • cardiopathies congénitales
  • maladies cardiaques et respiratoires chroniques (y compris l’asthme sévère nécessitant un traitement)
  • maladies hépatiques chroniques
  • maladies neurologiques
  • immunodéficience pathologique ou induite par médicaments
  • diabète de type 1 et de type 2
  • drépanocytose
  • hémopathie maligne
  • trisomie 21

Vaccination en population générale

Les enfants infectés par le SARS-CoV-2 présentent des symptômes moins sévères que les adultes et n’ont, dans la grande majorité des cas, pas besoin de soins hospitaliers. Ainsi, une fois l’infection déclarée, le risque de développer une forme grave chez l’enfant est près de 25 fois inférieur à celui des adultes. les symptômes prolongés de Covid-19 (« Covid long ») chez les enfants ne persistent pas au-delà de 12 semaines, ce qui suggère qu’ils pourraient moins concerner les enfants et les adolescents que les adultes.

Les sociétés savantes de pédiatrie ont pris position le 22 décembre 2021 concernant la vaccination des enfants de 5 à 11 ans accompagnée d’une information aux familles

Bénéfice individuel d’abord, afin d’éviter une forme grave de la maladie, pouvant survenir même sur un terrain sans pathologie préexistante, essentiellement une myocardite dans le cadre du syndrome PIMS (781 cas en France décrits depuis avril 2020)

En premier lieu sont concernés les enfants scolarisés en collège.

Le schéma vaccinal

Primovaccination

2 doses à 21 jours d’intervalle. Intervalle possible de 18 à 24 jours (COSV 4 janvier 2022)

La protection vaccinale commence 15 jours après la première dose vaccinale.

Un enfant qui serait infecté par le SARS-CoV-2 moins de 15 jours après sa première dose de vaccin devra recevoir une seconde dose dans un délai de 2 mois après son infection.

Rappel vaccinal

Dans le contexte de la 5° vague épidémique dominée par le variant omicron, les adolescents de 12 à 17 ans souffrant d’immunodéficience ou porteurs d’une comorbidité à risque de forme grave doivent recevoir une dose de rappel. Avis ANSM 24 12 2021

La vaccination en pratique

Toute vaccination doit être précédée d’un questionnaire préalable et enregistrée dans le téléservice vaccin Covid sur le site ameli.fr

L’accord des deux parents est nécessaire pour la vaccination d’un enfant âgé de 5 à 11 ans (avis du Conseil d’Etat du 4 janvier 2022) Autorisation Parentale

Portfolio sur la vaccination pédiatrique décembre 2021

La vaccination Covid-19 peut être pratiquée le même jour qu’une autre vaccination (grippe, DTCP, HPV).

Test sérologique

Du fait de l’incidence importante des formes asymptomatiques, un TROD doit être pratiqué simultanément à la première vaccination afin de repérer les enfants qui auraient déjà été en contact avec le virus, l’injection vaccinale faisant alors office de rappel sans nécessité d’une deuxième dose.

L’utilisation des TROD ne s’applique pas aux enfants ayant déjà été contaminés par le virus SARS-CoV-2 il y a plus de 2 mois.

Vaccin Comirnaty

Un flacon non ouvert peut être conservé entre 2° et 8° un maximum de 10 semaines (dans la limite de la DLU). Le vaccin doit être dilué dans son flacon avec 1,3 ml de solution injectable de NaCl permettant de préparer 10 doses vaccinales de 0,2 ml. Le flacon préparé doit être utilisé dans les 12 heures à une température ambiante n’excédant pas 30°.

Présentation et utilisation du vaccin Comirnaty pédiatrique


Questions Réponses sur la vaccination Covid-19

Questions-réponses sur la vaccination Covid-19 sur le SITE INFOVAC